Crédit immobilier à partir de 1,05 %

Je compare les meilleures crédits
  • Les meilleurs organismes de crédit

  • Comparaison en ligne

  • Immédiat et gratuit

Refus crédit immobilier avec courtier : que faire ?

Un refus de crédit immobilier avec courtier est douloureux. Mais devenir propriétaire reste possible. Courtier.fr vous aide à comprendre pourquoi votre prêt a été refusé et à trouver une solution.

Refus prêt immobilier : comprendre les raisons pour optimiser son dossier

Durcissement des conditions pour obtenir un crédit immobilier en 2021

En 2020 et 2021, il est devenu plus difficile d’obtenir un prêt immobilier, les banques refusant des dossiers qui auraient été acceptés en 2019. La raison principale ? Les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) de fin 2019 :

  • 33% d’endettement maximum
  • Durée des prêts immobiliers limitée à 25 ans
  • Valeur du bien immobilier équivalente à 7 ans de salaires maximum

Ces recommandations bloquent de nombreux dossiers depuis début 2020. Mais la crise sanitaire et sociale due à la Covid-19 est venue renforcer les difficultés à obtenir un prêt immobilier, car elle fragilise la situation professionnelle et financière de nombreux ménages. Face à ces 2 événements, le nombre de dossiers refusés par les banques a bondi de 5,5% en 2019 à plus de 10% fin 2020.

Solvabilité des emprunteurs

Beaucoup d’emprunteurs potentiels ne sont pas jugés solvables. Voici les critères qui peuvent empêcher l’obtention d’un crédit immobilier :

  • Taux d’endettement : s’il dépasse 33%, on considère que vous ne pourrez pas rembourser un crédit.
  • Reste à vivre : même si votre taux d’endettement est correct, il doit vous rester suffisamment d’argent pour vivre.
  • Sécurité de l’emploi : les personnes en CDD, les indépendants, les intérimaires ont plus de mal à obtenir un emprunt, à moins de justifier de revenus stables pendant plusieurs années. Les personnes en CDI sont favorisées.
  • Durée de l’emprunt : un emprunt long vous engage plus longtemps, augmentant le risque d’accidents de la vie mais aussi le coût total du prêt.
  • Apport personnel : un apport de 10% minimum est souvent exigé, mais il ne doit pas vider votre épargne.
  • Saut de charge  : c’est la différence entre le loyer actuel et les futures mensualités. Si elle est trop importante, votre crédit peut être refusé.
  • Autres crédits en cours : les crédits consommation en cours augmente le taux d’endettements.
  • Mauvaise gestion des comptes bancaires  : des découverts trop fréquents, trop de crédits consommation, des dépenses liées au jeu en ligne, un fichage banque nationale peuvent être autant d’éléments pour refuser de vous financer.

Dépassement du taux d’usure

Le taux d’usure est le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) maximum. Il est calculé chaque trimestre par la Banque de France. Par exemple, fin 2020, le taux d’usure est de 2,52% pour un emprunt immobilier entre 10 et 20 ans. Le problème est que les taux d’intérêt, même bas, sont gonflés par les frais annexes, surtout par l’assurance emprunteur et les frais de garantie.

De nombreux dossiers sont donc refusés car ils dépassent le taux d’usure à cause de l’assurance de prêt.

Le prêt peut être accepté par la banque mais refusé par l’organisme de caution ou par l’assureur de prêt (emprunteur senior, maladies graves, fumeur, obésité, sports à risques…).

Refus crédit immobilier avec courtier : les solutions

Opter pour un autre courtier sur Courtier.fr

Ce n’est pas parce qu’une banque ou un courtier a refusé de vous financer que tous refuseront ! La meilleure solution consiste à tenter sa chance auprès d’un autre courtier. Certains sont spécialisés dans le traitement des dossiers difficiles.

Si votre demande de prêt à été refusée, vous pouvez contacter un courtier en prêt immobilier sur Courtier.fr. Il étudiera votre dossier et pourra solliciter les établissements de crédits pour vous obtenir un prêt.

Faire une demande sur Courtier.fr ne vous coûte rien : on ne paie un courtier que si le projet immobilier aboutit grâce à lui.

Baisser le TAEG

Grâce à son réseau et à son expérience, votre nouveau courtier vous aidera à baisser le taux effectif global du prêt :

  • Négociation voire suppression des frais bancaires
  • Garantie moins coûteuse
  • Sollicitation de prêts aidés aux taux bas
  • Choix d’une assurance emprunteur moins chère

Les marques comparées :