Crédit immobilier à partir de 1,05 %

Je compare les meilleures crédits
  • Les meilleurs organismes de crédit

  • Comparaison en ligne

  • Immédiat et gratuit

Peut-on inclure les frais de notaire dans un prêt immobilier ?

L’accession à la propriété implique de nombreux frais. De réelles solutions existent afin d’obtenir le meilleur montage financier possible. En France, on peut devenir propriétaire sans apport. Les banques peuvent être de redoutables alliées pour la prise en charge des frais de notaires notamment.

Acquittement des frais de notaire

Les frais de notaire sont segmentés en trois parties, qui correspondent :

  • Aux droits de mutation , soit une taxe au bénéfice de l’État, nommée "droits et taxes"
  • À la rémunération du notaire, autrement appelée "émoluments TTC du notaire".
  • Les frais annexes relatifs au bien immobilier, nommés "émoluments de formalités et débours" : frais d’agence par exemple.

Les frais de notaire varient en fonction de l’état du logement. Pour un logement ancien, les frais s’élèvent en moyenne à 8 % du prix de vente en 2021 et entre 2 et 3 % pour un logement neuf.

Exemple frais de notaires
TYPE DE LOGEMENT PRIX DU BIEN DÉPARTEMENT FRAIS DE NOTAIRE
Neuf 300 000 € 75 7 112 €
Ancien 300 000 € 75 22 387 €
Neuf 150 000 € 31 4 424 €
Ancien 150 000 € 31 12 062 €
Neuf 100 000 € 23 3 528 €
Ancien 100 000 € 23 8 620 €

Comment inclure les frais de notaire dans un prêt immobilier ?

Il est essentiel de penser son projet immobilier dans son ensemble en incluant les frais de notaire. Certains emprunteurs ne peuvent pas pour autant avancer ces frais et se tournent alors vers les banques pour inclure les frais de notaire dans le prêt immobilier.
Si aucuns fonds propres ne peuvent être délivrés par l’emprunteur, la banque peut proposer de prendre en charge le projet de financement de l’achat immobilier dans son intégralité. Il reste tout de même plus difficile d’obtenir un prêt immobilier sans apport.

En outre, la banque est en droit de refuser ce montage financier. Effectivement dans ce cas, l’établissement préteur prend un risque quant à la capacité de l’emprunteur à rembourser son crédit immobilier.

Comment se faire financer les frais de notaire ?

Les banques restent toutefois ouvertes pour financer un projet immobilier de A à Z. Les établissements bancaires analysent notamment le profil des futurs propriétaires. Ce profil est décisif pour payer les frais de notaire sans apport.

Les primo-accédants notamment sont des profils d’emprunteurs qui peuvent voir leur demande de financement de frais de notaire aboutir. Bien conscients de la situation des jeunes emprunteurs, les prêteurs savent que la liquidité chez ces profils est limitée. Cependant, ces mêmes emprunteurs sont bien souvent des jeunes actifs qui seront en mesure de limiter leur taux d’endettement.

Astuces pour payer les frais de notaire sans apport :

  • L’avantage reste sur les profils de primo-accédants.
  • Montrez que votre projet immobilier est mûrement réfléchi.
  • Présentez des comptes bien tenus.
  • Argumentez sur la bonne gestion de vos finances.
  • Détaillez avec le prêteur votre plan de carrière.

Pour obtenir un crédit immobilier sans apport, certaines règles s’appliquent, mais aucune banque n’a d’obligation d’accepter cette requête. Courtier.fr vous invite à comparer les offres et à obtenir des renseignements sur-mesure qui, nous l’espérons, vous permettront de mener à terme votre projet d’achat immobilier.

Les marques comparées :